Comment différencier le parcours client du parcours d’achat

Hello Coach !

Quand j’ai commencé en tant qu’entrepreneuse, le marketing digital était pour moi une nébuleuse bien obscure 😱.

Je sortais de 12 ans de salariat et tout ça était à mille lieues de mes préoccupations salariées. Pourtant, il a fallu m’y mettre et deux ans plus tard, j’ai récolté pas mal d’informations sur plusieurs domaines. On est addict aux formations ou pas 🤣.

Par contre, ce que j’ai pu remarquer auprès de mes clientes et pas mal de discussions avec d’autres entrepreneureuses, c’est la méconnaissance de certains principes qui sont pourtant essentiels à son entreprise. Et là, je m’adresse à toi coach qui me lit, vi vi vi, c’est bien toi que je prends pour cible. (Elle va se calmer direct la petite 😑) Oui, pardon ! Je m’emporte.

J’ai remarqué que le parcours client pour toi, c’était une notion présente que pour les e-commerces… Tu l’auras compris NON, ce n’est pas le cas. Ça concerne TOUTES les entreprises, de tout secteur et de tout statut.

C’est pour ça qu’aujourd’hui, on va parler parcours client vs parcours d’achat. Le combat des titans.

Ah, le parcours client et le parcours d’achat, c’est deux concepts clés dans l’entrepreneuriat, surtout lorsqu’on parle de coachings. Alors, comment différencier ces deux parcours de manière concrète ?

Je te propose d’enfiler tes baskets pour que je t’explique tout ça !

Le parcours client

On va commencer par le parcours client. Je vais te proposer une analogie assez sportive, d’où le fait de t’avoir proposé d’enfiler tes baskets. Je vais te demander d’imaginer le parcours client comme ton entraînement pour le marathon. C’est vraiment l’expérience globale que tes participants et·participantes vivent avec ta marque, du moment où ils entendent parler de toi pour la première fois, jusqu’à ce qu’ils deviennent des fans inconditionnels, prêts et prêtes à te recommander autour d’eux.

Ce parcours comprend :

  • chaque interaction,
  • chaque impression qu’ils ont de toi, que ce soit via les réseaux sociaux
    ton site web,
  • ou même le bouche-à-oreille.

Le parcours client inclut comment tes participants et·participantes découvrent tes offres, la facilité avec laquelle ils et elles peuvent s’inscrire à une session, la qualité du contenu que tu leur proposes, l’accompagnement post-session, et tout le soutien que tu leur apportes tout au long de leur développement.

C’est l’histoire complète de leur relation avec toi ….et le parcours d’achat en fait partie.

Le parcours d’achat

Parce que si le parcours client était l’entraînement pour le marathon, le parcours d’achat serait la course elle-même. C’est une partie spécifique du parcours client, centrée totalement sur les étapes qui mènent à l’achat. Dans mon analogie, cela correspondrait au moment où :

  • tu décides de t’inscrire au marathon
  • paie les frais d’inscription,
    et reçois ton numéro de dossard.

Le parcours d’achat se concentre sur le moment où un participant ou une·participante potentiel décide qu’il ou elle a besoin de ton coaching. C’est LE moment ou il ou elle :

  • recherche les options disponibles,
  • compare les différentes offres,
  • fait son choix,
  • réalise l’achat (s’inscrit à une session, par exemple),
  • et enfin, participe au coaching.

La différence clé

Est-ce que tu vois la différence entre ces deux concepts ?

Le parcours client, c’est une vue d’ensemble, englobant toutes les interactions et expériences avec ta marque. Le parcours d’achat, lui, c’est une ligne droite plus spécifique, concentrée sur les étapes qui mènent à une transaction.

En tant que coach, comprendre ces deux parcours peut t’aider à créer une expérience plus riche et plus engageante pour tes participants et·participantes.

En optimisant le parcours d’achat, tu facilites la décision de s’engager avec toi. Et en soignant le parcours client, tu construis une relation durable qui va au-delà de l’achat initial. Tu vas encourager la fidélisation et les recommandations.

 Tout bénéf quoi !

En gros, pense au parcours client comme à la création d’une relation de confiance et au parcours d’achat comme aux étapes concrètes pour sceller cette relation par une transaction. Les deux sont cruciaux pour le succès de tes coachings.

Mais pourquoi c’est important de faire la distinction entre les deux.

La réponse : optimisation de l’expérience client. Une expérience client optimisée égale une clientèle bien plus que satisfaite. Parce que comprendre efficacement les besoins et les attentes à chaque étape des interactions avec ta marque est important pour faire vivre non pas une bonne, mais une excellente expérience client.